La thérapie brève

Qu’est ce que la Thérapie Brève Systémique Stratégique ?

La Thérapie Brève, peu répandue en France, se distingue des autres thérapies par un travail centré sur le « comment » les difficultés rencontrées sont vécues aujourd’hui et créent une souffrance, plutôt que de répondre à la question du « pourquoi ». 
C’est une méthode active de résolution de problèmes qui entraine un changement rapide et profond :
- on étudie le système dans lequel apparaît la difficulté
- on s’intéresse à ce qui a déjà été tenté mais qui n’a jusque là pas fonctionné  
- et ensuite, nous co-construisons de nouvelles actions « écologiques » pour sortir du cercle vicieux et réduire cette souffrance
La Thérapie Brève permet d’obtenir des résultats sur une très courte période.

Les origines de la Thérapie Brève

La thérapie brève est née des recherches de Grégory Bateson et de la pratique psychiatre Milton Erickson.

 

Grégory Bateson (1904 – 1980). 
Anthropologue, psychologue, épistémologue américain.
L’un des fondateurs de l’Ecole Palo Alto
Dans le domaine de la psychiatrie, Bateson introduit une réflexion systémique qui ne veut pas seulement étudier la maladie d’une manière isolée, mais pose la question des interactions avec l'environnement.
Il met en avant l'hypothèse de la double contrainte ((en) double bind) : appliquée au domaine de la schizophrénie, la thérapie familiale s'en est inspirée.
(Soyez spontané!)

 

Milton Erickson (1901-1980)
Psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique. Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa réadaptation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique.
Il est considéré comme le père des thérapies brèves.

Le modèle Palo Alto : débloquer les problèmes humains.
L'école de Palo Alto est un courant de pensée et de recherche ayant pris le nom de la ville de Palo Alto en Californie, à partir du début des années 1950. On le cite en psychologie et psycho-sociologie ainsi qu’en sciences de l'information et de la communication en rapport avec les concepts de la cybernétique. 
Ce courant est notamment à l'origine de la thérapie familiale et de la thérapie brève. L'école a été fondée par Gregory Bateson 
L'influence de la « première cybernétique » sur l'École de Palo Alto s'est traduite par le fait que nous, thérapeutes ne considèrent plus notre patient comme un individu isolé sur lequel nous devons poser un diagnostic psychiatrique mais nous nous intéressons aux interactions actuelles du patient avec son environnement qui maintiennent son problème. 

En d'autres termes, nous nous demandons comment le système maintient le problème. On passe d'une explication individuelle, linéaire et diachronique à une explication systémique, circulaire et synchronique.

© 2020 par Caroline Poupées Gigognes

Caroline
Poupées Gigognes

  • Gris Icône Instagram

carolinecavroy@gmail.com - 06 58 85 18 62